Neuvième art·Que jeunesse se fasse...

Zombillénium – Gretchen T1 – Arthur de Pins

Tome 1 – Gretchen

Route sombre et grise, pluie diluvienne, une frêle silhouette qui a tout d’une momie tente tant bien que mal de faire du stop. Aucun véhicule sur cette triste départementale à proximité de Valencienne ne daigne s’arrêter. Seuls deux comparses viennent à récupérer leur collègue au bord de la route. Conversations ordinaires pour une situation qui ne l’est pas: la tension est palpable mais le ton est donné. Un squelette, un vampire et une momie échangent allégrement sur leurs conditions de travail quand un crissement de pneus les ramènent à la « réalité ». Un jeune homme – Aurélien – gît sans vie sur le bitume et se retrouve en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire sur la banquette arrière de nos trois compères. Pour eux, la solution est vite trouvée. Pourquoi donc appeler les secours ou les forces de l’ordre? Aurélien est mort et possède désormais toutes les qualités requises pour intégrer l’attraction de la région: Zombillénium sera son tombeau. Le voilà employé « à vie » dans ce parc qui décline tous vos pires cauchemars, qui joue avec vos peurs et vos angoisses les plus profondes. Ne cherchez pas le trucage, ne grattez pas le maquillage: tous les employés sont bel et bien morts et c’est une véritable micro-société qui s’est organisée au sein de ce parc fantôme. En effet, les vampires sont au pouvoir -en bons patrons malveillants et vénaux- , les loups-garous, les morts-vivants, squelettes, sorcières, zombies et autres créatures se partagent le reste de l’échelle sociale, sont coachés selon des techniques de management imparables et sont même défendus par des syndicats qui voient d’un très mauvais œil l’arrivée de « nouvelles espèces » à l’heure où les bilans financiers n’augurent rien de bon et annoncent assurément des restrictions budgétaires pour satisfaire les actionnaires en costume.

En effet, rien ne va pour le mieux dans le pire des mondes: l’activité périclite et il est grand temps de trouver un nouveau souffle à donner au parc du vampire Von Bloodt. Tous les moyens sont bons à prendre et leur nouvelle recrue présente un potentiel inestimable car dotée d’un pouvoir jusqu’alors jamais vu dans l’histoire du parc. Cela ne laisse pas indifférente la jeune stagiaire Gretchensorcière de son état- en charge du petit nouveau qui ne maîtrise pas encore son talent caché. Si tous les yeux sont rivés sur lui, l’enjeu est de taille et la curiosité laisse vite place aux  irrépressibles vices de l’envie et de la jalousie

Bienvenue à Zombillénium !

Il y a des BD qui avant même d’être feuilletées ont tout pour vous déplaire: histoires de zombies, graphisme loin des bons vieux coups de crayon que j’aime tant et couleurs numériques… Bref, une histoire de lecteur qui commençait mal… Heureusement, il y a des festivals comme Les 20e Rendez-vous de la BD et des jeunes gens particulièrement enthousiastes qui croient dur comme fer à leurs expositions et qui vous mettent ces BD-que-vous-ne-liriez-jamais entre les mains.

C’est donc en lectrice-novice pleine d’a priori que j’ai découvert une histoire de zombies, moi qui ai toujours été très réfractaire à ce genre. C’était bien évidemment avant d’avoir croisé la route d’Arthur de Pins et sa joyeuse bande de revenants maîtres de l’humour grinçant, drôles, jubilatoires et cyniques à souhait. L’univers qu’il crée dans ce premier tome est nourri de clins d’œil ironiques, de petites griffes qui piquent ou lacèrent en toute subtilité une société qui n’a pas besoin de beaucoup de masques pour ressembler étrangement à la nôtre. Indéniablement c’est une belle réussite et le scénario entraîne vite son lecteur dans un récit rythmé, dynamique et prenant qui surprendra plus d’un sceptique… Graphiquement, la surprise est également au rendez-vous et c’est assurément une bonne nouvelle quand on sait que cette série qualifiée si justement de fantaisie macabre devra être prochainement adaptée pour le grand écran… Affaire à suivre…

Le site du parc : ici.

Un petit goût de morts-vivants avec le clip de Skip the use réalisé par Arthur de Pins.

La bande-annonce du film.

BD de la semaine Chez Un Amour de BD
La BD de la semaine
Chez Un Amour de BD

Zombillénium – Gretchen T1 – Arthur de Pins

Dupuis

48 pages / 14,50 euros

ISBN : 9782800147215

Advertisements

29 réflexions au sujet de « Zombillénium – Gretchen T1 – Arthur de Pins »

  1. Je suis très fan de cette série. J’adore le ton grinçant adopté par l’auteur. Et en plus, je suis assez client de son style graphique numérique. C’est pas ce que je préfère, mais il me fait passer de très bons moments.

    J'aime

    1. C’est ce que j’ai fait à vrai dire mais je n’ai chroniqué que le 1pour le moment. D’autant que j’ai lu que le tome 4 ne sortirait pas tout de suite à cause du film en cours de réalisation..

      J'aime

  2. ahaha lu 1er tome, me suis régalée et l’hom aussi ! C’est drôle et ça change un brin de mes BD ! Et ça se partage avec les ados 😉
    mille bises délicieuse jeune fille ❤

    J'aime

  3. Bon, je ne veux pas faire le vilain petit canard mais je ne suis pas fan. Trop froid, trop « assisté par ordinateur », trop de cynisme.
    (et puis je n’ai pas été séduit par l’expo, une expo BD sans originaux, je n’y arrive pas – surtout que je sortais de celle de Riff…).
    Oui, je suis vilain, je sais 😉

    J'aime

    1. Non, je comprends parfaitement ton point de vue. Mais pour une fois, le scénario m’a suffisamment convaincue pour que j’oublie un peu ce dessin qui n’est pas celui que j’affectionne habituellement. Quant à Riff, difficile d’atteindre le niveau du grand maître…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s