L'Art du Roman·Que jeunesse se fasse...

Vers le Bleu – Sabrina Bensalah

Vers le bleu.

Noush et Nel ont pour seul trésor le lien qui les unit. Nel, l’aînée, un poil cynique contient cette révolte propre aux écorchées vives. Noush quant à elle, déborde de vie à en être épuisante. L’une est le pilier de l’autre. Leur mère a depuis longtemps baissé les bras: ses absences, ses fuites, son insouciance donnent chaque jour raison à l’idée que l’instinct maternel n’est qu’un mensonge éhonté.

Noush a envie de rentrer dormir un peu. C’est une évidence, les déceptions l’épuisent.

Leur petite vie a pris le rythme étouffant du quotidien: une caravane dans un petit camping, des promesses vaines d’une vie meilleure, des hommes de passage… Nel rêve d’autre chose, pense mériter mieux. Lorsqu’elle décide de s’échapper de son carcan de fortune, quelle n’est pas sa surprise de constater que celle qu’elle appelle La Mère a tout bonnement quitté le navire pour batifoler comme une jeune première. Trahison ultime, voilà deux enfants qui n’auront d’autre choix que de devenir des adultes avant l’heure.

Endossant le rôle de mère à l’âge où l’on se laisse volontiers prendre au jeu des premiers vrais battements de cœur, Nel conjugue le quotidien avec la réalité d’une vie qui ne la ménage pas. Sur sa route, des visages aimants, des livres d’art, des amis fidèles, des hommes enivrés, de la vodka fraise et une certaine idée de ce que l’engagement veut dire… Juste ce qu’il faut pour affronter les difficultés et reconstruire ce qui n’est plus.

Laisse le bonheur, j’ai les bras chargés.

Sabrina Bensalah signe ici son premier roman en nous offrant une histoire intense sur la fratrie et la famille. Elle donne vie à des héroïnes lumineuses aux caractères bien trempés qui se débattent à leur manière pour apporter un semblant de confort à leur vie délicate. Malgré un parcours souvent tumultueux et orageux, l’humour surgit constamment, porté par la pétillante petite Nousch au franc-parler parfois déstabilisant. Un roman qui m’a surtout beaucoup touchée dans ce qu’il pouvait dire de la relation entre les deux sœurs, pensant à de nombreuses reprises à la mienne qui avait, petite, son « côté Nousch ». Un joli concentré de vie (à la fin peut-être juste un peu prévisible à mon goût), un livre tout à fait dans l’esprit de la collection Exprim’ proposant des situations percutantes et pleines d’humanité malmenée. Une plume à suivre…

Et comme à chaque fois avec Exprim‘, la petite playlist qui fait plaisir et qui accompagne le roman. Pour vos oreilles, ça se passe ici: Vers le bleu.

Les avis de Mille vies en une, Bob et Jean-Michel, Spleenlajeune.

Le blog de Sabrina Bensalah.

Vers le bleu – Sabrina Bensalah

Sarbacane

ISBN:9782848657110

188 pages / 15,50 €

Publicités

4 réflexions au sujet de « Vers le Bleu – Sabrina Bensalah »

  1. De quel couleur est le sang qui coule dans les êtres qui vivent un vie au bord noir? Envie de l’imaginer bleu et bleu argenté à vos côté.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s