Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois: my January

Moi après mois : my January
Moi après mois : my January 2015

Mon petit chat et son petit Iep‘ / Leurs amis réunis /Célébrer les douze coups de minuit à Arras / Une parenthèse sur la terrasse /Te promettre au creux de l’oreille que 2015 sera une très belle année / Gaëtan ou le clown de la soirée / Petites astuces pour verbes irréguliers / J’essayais d’avoir des mnémotechniques! / Se perdre à Toulouse. To lose./ Ah mais moi je n’ai jamais trempé ma nouille là-dedans./Quelques jours de plus… /Broadchurch saison 1 ou la série qui aura eu raison de mon après-midi. / Le charmant David Tennant. /Ne pas comprendre cette force masochiste incontrôlable qui nous pousse à nous peser début janvier/ Tiens, et si je mangeais plus de légumes ? /Sortir de mon cocon / Les vœux de Sandrine / Mes cartes qui restent dans un tiroir / Une décision vécue comme une libération/ Apprendre la disparition de René Vautier et relire aussitôt Un Homme est mort / Il y a des mots qui font vivre et ce sont des mots innocents /La reprise. Outch. / Quand d’autres mots perdent de leur valeur, de leur sens et de leur charme. / Retrouver les sourires des femmes de ma vie / Ce climat pesant, le temps suspendu, cet ami qui s’éteint. / Celles qui grignotaient une part de galette au CDI en toute discrétion. / Du mauve et un rossignol pour dire au revoir à ton papi / Sociabilité débordante vs froideur pudique / Que souhaiter en 2015 à cet ami qui me manque? /Bulle avortée / D’autres jours simples et bons. / Des mots qui trouvent un écho douloureux / La candeur perdue / Happy you Monsieur Quentin / Une joyeuse troupe réunie pour une très belle personne. / Ces corps qui tombent un à un. Ces noms qui surgissent, nous laissant sans voix. / Cabu est mort. / Ne pas y croire, d’abord. / Froid dans les rues, froid dans le dos, pluie d’images / Not affraid / Rejoindre mes amis ce drôle de mercredi soir pour le rassemblement Charlie à Amiens /Me jurer qu’après ces larmes d’effroi, je saurai encore rire de tout / « On vient de tuer Charlie Hebdo! » (Entendu sur une vidéo dans la bouche d’un des tueurs). Non, connard. Tu viens d’en faire naître 50 millions. Voilà. Pas mieux. / Des murs qui noircissent comme autant de bougies qu’on allume / L’horreur est humaine. / De la mémoire sélective de la gent masculine. /La Gaieté sur les genoux / Des rues noires de monde. / Mais demain? Et après? Ces millions de visages et de figures épris de liberté, de tolérance et de solidarité iront-ils aussi nombreux vers les urnes pour éviter d’autres jours sombres? /Ces premiers qui grisés par l’euphorie des foules brandissent des pancartes sans savoir, ces autres qui condamnent aveuglés par la même ignorance. / Overdose télévisuelle / Malaise, racolage médiatique. /Charlie est partout et à la fois nulle part. / Help me, mayday, sauvez-moi, je ne suis pas vaccinée contre ça. / Cette famille de cœur apprenant que le tien a cessé de battre./ Maintenant qu’il fait toujours nuit sur toi./ Un adieu à cet ami qui laissait son âme au vent… / Des témoignages par centaines, des mots doux au milieu des larmes. / Avoir toujours eu beaucoup de mal avec les photos et les visages des absents. / Si les cons osent tout, les catins aussi. /Une semaine qui ne comptait pas un seul beau jour.  / Perdre le goût et l’envie d’écrire après ce janvier noir./ Chroniques en mal de temps, chroniques en suspens. / Ce trentième anniversaire que je ne te souhaitais pas le 12 janvier. / Une pensée pour toi, évidemment. / Une une redoutablement efficace / Le salon du livre qui approche à grands pas. / Rencontrer Catherine Cuenca et être particulièrement fière de mes trolls / Un déjeuner au milieu des livres d’Hélène et des auteurs/ Barroux, Elo, Poule, Jean-Marc, Marie-Lise et moi : discussions séries, addictions et Vierge Marie./ Des robes à l’efficacité redoutable / Un invité surprise /Mille neuf sang quatorze. /Pif, paf, Pef. / Des trolls souriants qui viennent acheter des livres et des BD/ How we met R. /Un samedi soir à l’appartement pour célébrer l’anniversaire de ma petite sœur avec mes amis, mes amours./ Un totex avant minuit. / Retrouver Daphné pour papoter lycée & cinéma /Celui qui m’offrait de jolis livres. / Cet instant-même où je saisis que j’ai parcouru bien du chemin. / Ero dietro di te. / Louis, mon pigeon péronnais, pretty Ambre & Edgar choupi. / Cinq autour d’une table pour un joli restaurant en famille.♥ / Yo et Dom qui m’ont déniché Charlie. / Emmitouflée dans un peignoir blanc. /Un week-end qui se prolonge comme une immense bouffée d’oxygène / Prends donc mes idées, j’en aurai d’autres, nichée au fond de mon canapé douillet. Moka-Chanel/ Être sacrée Reine d’un après-midi en croquant une part de galette fabuleuse. / Revoir Bichette chez les Cousines / Petit haut et renardeaux couleur vert d’eau. / Une couronne autour du doigt / Yaël Naïm dans un petit carnet/ Ma Rousse qui prend une année mais pas une ride. / Le ventre de Laure qui s’arrondit /Ce soir plein de promesses / Une émotion certaine. / Ta main posée sur moi. /Dimanche Sushi-Chechi-Kebby / Oh prodigieux Mommy. / Rejoins-moi vite t’sais. / Nous offrir le luxe de passer du temps l’un auprès de l’autre./ Celui qui s’invitait dans ma boîte aux lettres et dont je découvrais l’écriture nichée dans un Onfray. Merci J… / Ce qui pourrait se cacher dans une machine à laver… / Ne crains rien. Tout est si si beau. / Ta Léontine dans tes bras /Cette Divine qui devient maman /Une princesse inspectée. / Une nouveau souffle mêlé d’art et de rires. / Le garagiste m’a tueR / Dévorer Hunger Games pour finir la journée en beauté. /Bulles angoumoisines par procuration./ Une fin de mois qui fait oublier les jours tristes. /Et demain février.

Pour vos oreilles : Time on your side. Emily Jane White

Les mois de Sandrine, Un livre un thé, Eleonore, Mademoiselle A, Martine, Capp, Elora, Sarah, Anne-Véronique, L’Irrégulière ,Saxaoul, Tiphanie, Loulitlà, Soukee.

Advertisements

23 réflexions au sujet de « Moi après mois: my January »

  1. C’est un bilan un peu douloureux mais j’ai plein de belles nouvelles pour toi : demain on est en fevrier et c’est le mois le plus court de l’année. Donc c’est comme si nous arrivions presque en mars, le mois du printemps ! Et au printemps la vie reprend…
    Je te souhaite un mois de février doux et serein entouré des tiens…

    Aimé par 1 personne

  2. Voilà, il a fini par passer ce mois de janvier et la bonne nouvelle c’est qu’il en reste encore 11 autres pour que tu tiennes ta promesse : faire de 2015 une très belle année !
    merci pour tes confiences à petites phrases.

    J'aime

  3. J’ai pensé à toi ce mois ci, à tes absences … j’ai voulu t’écrire et j’ai été moi aussi prise dans un tourbillon … Je me pose enfin pour t’écrire, là, que je t’embrasse … je pense fort à toi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s