Et mon coeur fait boum·Je lis des albums

La vie des gens Morel et Jarrie

Coup de cœur !

Un prénom, un objet, un visage.

Les mots se chargeront de faire le lien entre ce trio d’inséparables. La vie des gens est un catalogue d’instants, un bouquet de visages, un concentré d’humanité. François Morel écrit bien des vies simples et belles, celles des petites gens dont on n’aurait jamais parlé, faute de palpitant, de folie ou de grandiose dans leur vie. Faire du quotidien un objet d’écriture, une farandole de petits riens et rendre ça beau et éclatant grâce à la littérature.

Derrière chaque objet, un récit tendre et touchant, c’est d’abord une tirelire, dernier cadeau reçu par le mari de Paulette. Un cochon qui cristallise bien des projets puisque la retraite approche: ils auront le temps et la vie devant eux. Sauf que Paulette devient veuve. Pssssiiicht! Disparu l’amoureux emportant avec lui les pérégrinations fantasmées. Et pourtant, Paulette s’envole, ici et là, son Michel au creux du cœur comme un bagage omniprésent et invisible à la fois.

Paulette

Derrière ce vieil arrosoir en métal, c’est un peu de Christine qui se confie, au compte-gouttes. Elle est assistante sociale et se demande comment concilier la vie de bureau et ses contraintes administratives quand devant elle, hommes et femmes se délestent de tant de malheurs. Un réceptacle à détresse, qui n’échappe pas au « trop plein ».

Derrière cet ordinateur, Marie-Pierre fait le bilan d’une vie passée à Saint-Gratien. L’énumération de temps forts, de moments déterminants ou de petits gestes anodins.

Il faut également et évidemment souligner le travail remarquable de Martin Jarrie. Comme pour jouer avec le lecteur, chaque portrait et chaque objet se retrouvent en vis à vis. Nous découvrons d’abord un prénom puis nous nous laissons porter par les mots. Nous tournons alors la page et mettons un visage sur ces petits instants de vie. Les portraits sont d’un réalisme à couper le souffle. Se perdre dans des regards, suivre les chemins tracés sur ces figures marquées par la vie et le temps qui passent, observer ces hommes et ces femmes avec en tête la mélodie de François Morel qui les rend encore plus beaux.

Un album coup de cœur, à mettre entre toutes les mains, qui donne clairement envie d’écrire à notre tour, la vie de ces autres gens qui passent ou s’installent dans la nôtre.

 » Qu’est-ce que j’ai fait de ma vie à Saint-Gratien ? Qu’est-ce que j’ai fait de ma vie? J’ai grandi, j’ai vieilli. J’ai couru, j’ai aimé. Je me suis mariée. J’ai mis des fleurs sur ma terrasse. J’ai mis du rimmel à mes yeux. J’ai mis du linge dans mes armoires. Un mouchoir sur mes illusions. Qu’est-ce que j’ai fait de ma vie ? J’ai rencontré des hommes, j’ai rencontré des femmes. J’ai bu des kirs framboise à la terrasse du Café de la Poste. J’ai chanté à tue-tête au volant de ma voiture. J’ai divorcé. J’ai appris l’espagnol, la natation synchronisée. J’ai fait des rêves, des machines, des histoires. J’ai recomposé une famille. Je me suis donnée, je me suis reprise. J’ai pleuré, j’ai éclaté de rire. J’ai eu des idées vagues. J’ai eu des petits creux. J’ai pris des grandes claques. J’ai appris la compta. J’ai eu des enfants, des angines, des chaussures neuves. J’ai pris des trains, des bus, des coups. Qu’est-ce que j’ai fait de ma vie ? J’ai perdu ma grand-mère. J’ai perdu des clefs, ma carte bleue, un pull-over, mon portefeuille, mon sang-froid. J’ai retrouvé des vieux copains de classe sur internet. J’ai aujourd’hui des tas d’amis que je ne connais pas. J’aime. J’aime pas. Je fais des demandes d’ajouts à la liste d’amis. Je me réinvente. Je me photoshop. Je retouche ma vie. J’adopteunmec. Je meetic. Je speedflirt. J’ai une double, une triple vie. J’ai mille vies.

Quand les enfants rentrent du collège, je leur dis de ne pas passer tout leur temps devant l’ordinateur. »

Les billets doux de Khadielit, De ma plume, Livresse.

Le site de Martin Jarrie. (Qui vaut largement le coup d’oeil.)

La vie des gens François Morel et Martin Jarrie.

Éditions Les Fourmis Rouges.

ISBN 978-2-36902-004-2

72 pages/18,50€

Je lis des albums Hérisson 9e/20
Je lis des albums Hérisson
9e/20
Publicités

23 réflexions au sujet de « La vie des gens Morel et Jarrie »

  1. Je ne l’ai pas encore trouvé mais il me tarde, j’adore Morel, Hyacinthe et Rose avait été un gros coup de coeur, je l’avais trouvé à la biblio , puis on me l’a offert (il faut dire que j’en parlais beaucoup), donc celui -ci ne peut que me plaire aussi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s