A l'heure amiénoise·Lovely friends·Mon nombril

Route(s) du livre : Rouen vs Amiens.

Revisiter la Route du livre...
Revisiter la Route du livre

Cela aurait dû commencer vers 9h30. Nous retrouver à la gare avec Mademoiselle Mélanie, papoter livres, BD, et autres bavardages de filles. C’est retombé comme un soufflé à l’annonce sans appel du guichetier de la SNCF samedi matin: pas de train pour Rouen aujourd’hui, et par conséquent, pas de Route du livre (et pas de Steve Baker costumé).

Alors à défaut de pouvoir parcourir la ville et passer dans chaque librairie rouennaise, la balade chez nos libraires préférés s’est faite à Amiens à notre manière, et autant dire que nous avons été assez douées pour nous jouer des aléas du début de journée.

Long petit déjeuner en terrasse, au soleil autour de viennoiseries, d’un thé et d’un moka. Il y a une semaine, nous vivions LE grand moment de l’année avec le 19ème rendez-vous de la BD d’Amiens et quelques heures de sommeil plus tard, c’était vraiment bien de nous retrouver et de passer en revue les moments « on » et les instants « off » qui ont joyeusement rythmé notre week-end un peu fou.

Vitaminées et particulièrement disposées à cramer notre carte bancaire, nous avons fait le traditionnel pélerinage de toute amiénoise en mission shopping qui se respecte. Un petit tour chez Les Cousines de Léon qui dispose désormais d’une boutique en ligne. Ensuite, une virée chez Pages d’encre pour entretenir mes envies de Japon avec Le Peintre d’éventail et m’acheter le coffret La Promesse de l’aube de Gary. Un détour chez l’indispensable Bulle en stock pour enfin acheter Le Singe de Hartlepool (Lupano et Moreau) et le très attendu Carnation de Mussat. Attraper au passages Les Coquins de l’exquise Marion Fayolle. Suivre enfin les conseils d’Eddy Simon qui m’avait chaudement recommandé le roman de Saphia Azzeddine Confidences à Allah.

Finir la journée sur le canapé entre vernis, BD, Leffe Ruby, lecture à haute voix des mots de Durringer, sieste et grignotage avant d’aller retrouver la jolie team chez Bénar. Un samedi comme je les aime. Une certaine idée du bonheur. (Et puis, la route du livre rouennaise sera nôtre l’année prochaine, promis !)

Récolte livresque
Récolte livresque

 

Publicités

11 réflexions au sujet de « Route(s) du livre : Rouen vs Amiens. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s