Neuvième art

Bulles du lundi: rendez-vous en juin…

Bulles du lundi
Foule d’amateurs de bulles.

Voilà, il approche et les semaines à venir vont avoir des allures de course folle pour les organisateurs. Alors ce lundi, il y avait comme une parenthèse de répit pour des bulles plébiscitées qui se devaient d’être partagées. Chaque personne qui le désirait pouvait apporter ses suggestions « BD du Festival » et en parler devant la foule en délire. (J’en rajoute à peine…) Alors évidemment, les références pleuvaient et l’envie de découvrir les coups de cœur de chacun était particulièrement tenace. Et quoi de plus agréable que de se retrouver entre fervents lecteurs de BD et de se laisser porter par l’enthousiasme de l’autre ?

Thierry : bulles, sac de billes et tour de passe-passe.
Bulles, sac de billes et tour de passe-passe.

Petite sélection non-exhaustive et lot de jolis instants…

¤ Thierry, sans parti-pris, nous a touché quelques mots à propos du superbe Passe-passe, dernier né des fabuleuses Editions de la Gouttière. Il a également été question d’Un sac de billes, adaptation de Kris et Vincent Bailly. Une sélection de qualité…

¤ Approuver totalement le choix de Régis Hautière qui nous conseille vivement deux titres chroniqués et ô combien aimés cette année sur le blog : Rouge Karma d’Eddy Simon et Pierre Henry Gomont et l’excellent Ma Révérence de Lupano et RodguenUne exposition sera d’ailleurs consacrée à Rouge Karma et l’enthousiasme et la ferveur de Guy qui en est à l’origine me fait dire qu’elle vaudra le détour… Encore un rendez-vous à ne pas rater…

Olivier Frasier aime Riff. Et comment ne pas partager son enthousiasme ?
Olivier Frasier aime Riff. Et comment ne pas partager son enthousiasme ?

¤ Ressentir toute l’admiration qu’Olivier Frasier a pour Riff. Cette soirée était celle des coups de cœur et autant dire que le message est passé. Riff était d’ailleurs le dernier invité de nos bulles du lundi et sans aucun doute Olivier, nous lirons Le Loup des mers !

Des albums à feuilleter...
Des albums à feuilleter…

¤ Ne pas me lasser d’entendre parler de l’immense Blankets et du sublime Habibi. Merci Timothée / Timothy ( A prononcer à l’américaine please…) et Damien Cuvillier ! (Ouais, on est comme ça au 19ème rendez-vous de la BD d’Amiens, ON A CRAIG THOMPSON !!!!)

Notre Mère la Guerre par Fanny.
Notre Mère la Guerre par Fanny.

¤ Venir soutenir Fanny (avec Mélanie) qui travaille depuis quelques mois sur une des grandes expositions du festival.  Notre Mère la Guerre de Kris et Maël était à l’honneur et comme elle l’a si bien dit : « Venez à l’expo, ça va claquer ! »

¤ Pascal Mériaux a beaucoup apprécié Gaza 1956 de Sacco et les planches projetées avaient véritablement de quoi couper le souffle. A noter sur vos carnets.

Sous les pavés les bulles. Sacco par Pascal Mériaux.
Sous les pavés les bulles.
Gaza 1956 de Sacco par Pascal Mériaux

¤ Décider de me lancer. Impossible de ne pas évoquer l’immense Renaud Dillies. J’avais choisi ce si précieux album Betty Blues qui a tant fait battre mon cœur et celui de bien des chroniqueurs des BD du mercredi. (Et pour une lecture un peu moins sombre, poussez donc la porte de son Jardin d’hiver.)

¤ Piocher quelques idées parmi les bons conseils prodigués: il va de soi que je vais bientôt m’offrir deux très jolis albums…

Coup de coeur à venir.

Baudoin. Une rencontre jusqu'alors entre parenthèses.
Baudoin. Une rencontre jusqu’alors entre parenthèses.

¤ Me dire aussi, que pour rien au monde, je n’aurais voulu manquer ce rendez-vous et passer à côté des savoureuses interventions de Laurent

 » Le canard a une âme et la femme a de gros besoins. » Tout est dit.

Lisez donc Les Confessions d’un canard Sex-Toy d’Arnaud Poitevin parce que Laurent y tient, Les Carnets de Cerise d’Aurélie Neyret et Joris Chamblain, Louca de Bruno Dequier (Meilleur premier album selon les lycéens picards) et Les Gens Honnêtes de Jean-Pierre Gibrat et Christian Durieux.

Bulles de savon et canard Sex Toy.
Bulles de savon et canard Sex Toy.

¤ Achever enfin cet article avec celui qui a pourtant ouvert le bal des Bulles de manière magistrale. Dominique Zay a donné le ton d’une soirée drôle et conviviale qui nous a offert de beaux instants. C’est en chanson qu’il a souhaité nous parler de L’Assassin qu’elle mérite de Wilfrid Lupano et Yannick Corboz et autant dire que cela méritait bien d’être immortalisé en son et en image… (Expo prévue également sur le Festival.)

Rendez-vous en juin au Festival !

Toutes les infos ici sur un tout nouveau site.

Droits Réservés © Photos Moka.

Advertisements

18 réflexions au sujet de « Bulles du lundi: rendez-vous en juin… »

  1. Mais c’est une merveille cet article! J’adore et je vais suivre ce festival avec soin. Tu cites plein de BD que j’ai aimées et par ailleurs, j’ai rempli une double page de mon carnet lectures avec plein d’autres titres; C’est super!

    J'aime

    1. J’avais hésité à le relayer lors des BD du mercredi pour en parler mais j’aurais dû. Les titres proposés sont super et ces soirées bulles sont à chaque fois passionnantes !
      Nous allons partager pas mal de lectures du coup… 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s