Neuvième art

Amorostasia – Cyril Bonin

Amorostasia
« Tomber amoureux nuit gravement à la santé. »

Votre cœur bat lentement, votre activité cérébrale dit que vous êtes toujours en vie. Mais rien n’y fait, plus aucun mouvement n’est possible. Elle vous fige. Elle vous pétrifie : l’Amorostasia a frappé. Cette curieuse épidémie affole le monde et fait couler beaucoup d’encre. Elle paralyse la société et fait naître la méfiance entre les êtres qui s’aiment : désir et passion deviennent les ennemis jurés du monde et même un simple baiser plein de tendresse n’est plus un acte anodin. Que faire alors quand les plus éminents scientifiques eux-mêmes ne parviennent pas à résoudre ce problème de taille ? Il est certes question d’hormones, de chimie, mais ce n’est pas tout… Établir des formules et des théories complexes quand il est question d’amour n’est pas une démarche facile et évidente. Beaucoup d’éléments échappent aux chercheurs et les victimes comme leurs sauveurs potentiels sont dans une situation qui a tout d’une voie sans issue. Dès lors, les parades sont diverses : les couples se séparent, attendant que le fléau cesse de toucher les amoureux, d’autres préfèrent les SMS pour entretenir les « sentiments » à distance, certains, peu enclins à changer quoi que ce soit continuent à s’aimer passionnément, quitte à devenir à leur tour des victimes de cette terrible épidémie.

Au premier plan, une jeune journaliste, Olga, qui cherche à comprendre la situation et à rendre compte au mieux de ce qu’est l‘Amorostasia. Malheureusement, cette dernière va être au cœur d’une affaire qui l’obligera à porter le brassard de la honte, celui qui désigne les potentiels porteurs du « virus amoureux ». Peu de temps après, un curieux personnage gravite autour d’elle. Que lui veut-il ? Que cherche-t-il à lui expliquer ?

Planche Amorostasia

La couverture était prometteuse et un tel titre associé à la mise en garde « tomber amoureux nuit gravement à la santé » ne pouvait qu’attirer mon attention. Le scénario est plutôt bien pensé et le trait de Cyril Bonin, soutenu par une palette de gris plein de nuances me plaît . Comme à chaque fois dès qu’il s’agit de me plonger dans un ouvrage de chez Futuropolis, le plaisir de lecture est au rendez-vous. L’histoire est prenante, les personnages vraiment intéressants dans la manière de faire face à ce fléau peu commun. Certaines scènes sont particulièrement percutantes et les « pétrifiés » sont souvent bouleversants dans leur rôle d’amants maudits. Et que dire de ceux qui constatent avec effroi que la présence de leur moitié ne déclenche pas de pétrification ? Bien des questions sur les rapports amoureux sont soulevées ici…

Voilà une bien jolie découverte BD pour ce rendez-vous chez Mango…Un petit bémol malgré tout pour une fin, un poil prévisible qui vient peut-être nuancer un tout petit peu mon enthousiasme sans pour autant en gâcher le plaisir de lecture. Une BD à découvrir pour un sujet qui n’en finira pas d’interpeller bien des lecteurs…

Marion est-elle de cet avis ? C’est une lecture commune que nous partageons ce mercredi ! Allez donc voir ce qu’elle en a pensé !

Les avis d’Yvan, Noukette, Cristie, Un amour de BD, Yaneck.

Et au passage, un joyeux anniversaire à notre Noukette !

Le blog de l’auteur

TOP BD Yaneck  17.5/20
TOP BD Yaneck 17.5/20
Le rendez-vous de Mango
Le rendez-vous de Mango

Amorostasia de Cyril Bonin.

Futuropolis

128 pages / 19 €
ISBN : 9782754808880

Publicités

28 réflexions au sujet de « Amorostasia – Cyril Bonin »

  1. Bon, trois chroniques en un jour. Elles me font un peu revenir sur l’idée que je me faisais de cet album jusque-là. Cela me permettra d’avoir moins d’attentes vis-à-vis de cette lecture le jour où je me lancerais dedans 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s