Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois… My October

My October
Moi après mois… My October 2013

L’annonce d’une inspection avec mes 3e Foot. / Cette élève de 4e qui accouchait à l’âge auquel je n’avais que quelques baisers à mon « palmarès »/ Cet élève de 3e qui devenait papa / L’anniversaire de Mel et tous les mots d’amour que je voudrais lui dire / Un  » Madame, si vous saviez comme j’aime vos cours » qui vaut de l’or / Un germano-brésilien dont l’accent m’arrache un sourire systématique / Péronne-Munich /  » On sait toutes les deux que ça n’arrivera jamais  » /  Oh putain, elle l’a fait !!! / « Il m’a fallu apprendre Mot par mot la vie Comme on oublie » / Préférer les lisières à l’enlisement /Des mots que je n’arrive(rai) plus à dire / L’éternelle et (in)explicable fascination pour les salauds / Celui qui obtenait sans conteste la Palme d’or de l’ordure, faisant de deux garçons de bien fades concurrents. / Une crise et une détresse qui rapprochent / L’amour sans le faire / Te dire aussi que tu me manques et que je t’aime, « malgré nos différends » / Dépasser certaines rancœurs, parce qu’il est temps. / La jouer quitte ou double et avoir eu raison / Une vache dans le miroir et un fou-rire nerveux / Relire Baudelaire et prendre grave son pied. Mais quel génie bordel ! / « Infâme à qui je suis lié Comme le forçat à la chaîne » / Les copains qui me bombardent d’encouragements et leurs mots qui me touchent profondément.  Jules, Yo, Mon Roux , J-B : MERCI /  Être inspectée et voir mes trolls se dépasser / Bruschetta en duo au Shana / Monoprix aura ma peau / Celui qui maniait un extincteur avec dextérité / Me faire embarquer avec Yo dans une expérience intense et incongrue / Monsieur et son jet explosif , Emma et son nuage vaporeux/ Celle qui « trouvait ça raide » / En rire encore. / Entendre PPDA massacrer les vers d’Apollinaire/ Un pianiste hors pair qui compense / Entendre Fauré et voyager dans le passé / Entendre Debussy et Satie, et m’ancrer dans le présent / Enfin lire le Yark / Découvrir Guéraud / Un pari un peu fou avec une élève ou l’art de me fixer un ultimatum / Le mariage de Mika et Yann / Celle qui goûtait un escargot contre son gré / Celle qui préférait le recracher / Celle qui jetait du sel au-dessus de son épaule et qui me faisait rire / Le Temps de l’aventure ou la grosse claque / La Bobine qui reprend du service ! / Porter la poisse à deux collègues de musique en leur disant qu’ils allaient probablement être inspectés après moi / Schweppes & Orangina / Une visite guidée VIP / Des images et des mots qui se trouvent / Une porte, une caravane, du noir, du blanc / Un « vide » charismatique / Fausse course poursuite Micra-Moto rouge/ « Ma liberté se blottit où elle peut » / « Je poursuis ma route ma rage percluse au fond du tiroir » / Un détour par la Briqueterie totalement improvisé / Vin rouge et vin blanc dans des timbales en plastique / Des yeux qui crient « au secours » et un sourire taquin / Deux tomes pour commencer / Un rendez-vous à prendre pour les suivants / Une petite baisse de régime / Tristesse téléphonique / Celui qui me redonnait envie de me remettre au piano en me lançant un défi. / Elise qui passe le week-end à la maison / Sa passion naissante avec Barney / Celui qui lui croque le iep’ /Faire plaisir à mon blogueur préféré / Ma Rousse qui devient propriétaire. / Nos jolies vies parallèles du CAPES à nos « chez nous » / Un rendez-vous brésilien, mais en France cette fois. / Rencontrer Santiago, revoir Yves / Décliner un restaurant par pure timidité / Un bureau pour chef d’œuvre à venir / « Ne compte pas sur moi pour aller changer le DVD – Bon d’accord mais alors est-ce que tu peux t’asseoir sur mon cou » / – Non mais tu ne veux pas t’asseoir sur mon cou vraiment ? / Des êtres, des corps, des mots, des existences en décalage / L’effet secondaire d’un Winterson oublié / 2h29 : trop de « putain » qui résonnent et se cognent contre les parois d’un cœur dévasté /  « Une femme à laquelle on ne pense pas spontanément mais à laquelle on songe une fois que c’est devenu impossible » / Quand je disais que tout n’était que décalage… / Il suffirait de presque rien…  / Des projets différents de ceux escomptés / Un départ normand / Trois jolis albums sur mes étagères / Tête-à-tête au Petit bruit… /Rupture des négociations / Bulles malouines ♥ / Rencontrer ENFIN la jolie Sandrine, Cocooooo, Esperluette, Yaneck, Jacques et Hervé / Le festival en Off. ENORME / Du champagne avant toute chose… / Rencontrer Stéphane Douay et trouver ce type hilarant / Dillies, ce génie / Cette femme qui lit Winterson dans le train. / Sourire. Puis serrer les poings. / Mes princesses qui me manquent / La voix de ma Blonde qui m’arrache un sourire niais / Avis de tempête / Jours flottants / La manie des « petits » / L’Auberge espagnole et Chopin. Toujours Chopin, encore Chopin. /A des kilomètres de Moi / La bouleversante vie d’Adèle / Envie de cuisiner / Le texto matinal de Nico qui s’apprête à vivre LE grand jour avec sa Didou / Retrouver mes 16° et poser mes valises / Le faire-part de Laure et le joli minois de sa Suzanne / Choisir le plancher qui grince / Zélie, 19h38, 3k420 : félicitations mes amours. ♥

Pour vos oreilles : Chopin Nocturne in C-Sharp Minor

Les mois de : Sophie, L’Irrégulière, Marion, Saxaoul, Herbe folle , Skriban, Marion

Publicités

46 réflexions au sujet de « Moi après mois… My October »

    1. Bien sûr jolie Lucie ! Je te laisse le soin de citer le rendez-vous dans ton billet et de faire un lien vers le mien ce jour-là.
      N’oublie pas de me transmettre le lien de ton mois quand tu le publieras pour que je l’ajoute aux billets des participants !
      C’est chouette que tu te joignes à nous !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s