Neuvième art·Que jeunesse se fasse...

Myrmidon au pays des Cow-boys Dauvillier & Martin

Myrmidon – Les Éditions de la Gouttière

« Lorsque Myrmidon enfile un déguisement, le monde qui l’entoure n’est plus le même »

Pas de doute possible, les Éditions de la Gouttière ont encore frappé. Haut comme trois tout petits cactus, Myrmidon est un petit roux qui attire votre bienveillance et votre sympathie dès qu’il pointe sa trombine dans une case. Tout vêtu de blanc, voilà que notre petit intrépide enfile son costume de cow-boy et ouvre les portes d’un monde dont il est le seul maître. Aussitôt déguisé, il se laisse porter par son imagination: d’abord victime d’une première flèche qui vient le chatouiller, le voilà ensuite poursuivi par de terribles indiens qui veulent sa peau. Il va, court, s’accroche à la selle d’un cheval ou aux branches salvatrices d’un arbre et tente de se jouer de ses assaillants tel un vaillant et courageux aventurier.

Les traits sont délicats, les couleurs parfaites pour éveiller le regard des petits… Et que dire du jeu sur les contours et remplissages colorés pour distinguer subtilement rêve et réalité… Voilà qui est joliment mené. Enfin, ne cherchez pas les mots mais laissez-vous porter par les images. La BD « muette » laisse place à tous les « possibles » et multiplie les occasions de créer, comme Myrmidon, notre propre histoire.  Après Anuki et Hugo et Cagoule, l’efficacité de ces BD en apparence silencieuses n’est d’ailleurs plus à prouver !

Nous affichons un sourire tendre et nous nous essoufflons en suivant la folle course-poursuite de ce petit être malicieux : oui, le charme opère, nous redevenons enfants le temps de quelques pages et goûtons de nouveau au pouvoir grisant de l’imaginaire. Que vous apparteniez au clan des costumes de super héros, que vous préfériez les robes de princesse ou de fée, qu’importe la tenue d’apparat, l’évasion, la légèreté et l’amusement sont au rendez-vous et c’est là encore une jolie entrée dans l’univers épatant de la BD.  Chapeau bas messieurs.

La chevauchée imaginaire…

Les avis de mes blogueurs chéris : Jérôme, Mo’ et Noukette.

Les blogs de Thierry Martin et de Loïc Dauvillier.

Et le très attendu deuxième tome est prévu pour le 15 Janvier avec une petite virée dans l’espace !

TOP BD Yaneck  16/20
TOP BD Yaneck 16/20
Publicités

10 réflexions au sujet de « Myrmidon au pays des Cow-boys Dauvillier & Martin »

  1. Il m’a interpellée lorsque les éditeurs me l’ont présenté la semaine dernière à la réunion de lancement du Prix des Incorruptibles. Je leur ai extorqué un marque-page à son effigie en attendant de pouvoir le lire. 😉

    J'aime

  2. Je vois que tu as également succombé au charme de Myrmidon. Mon petit dernier le reprend régulièrement et s’amuse autant à chaque lecture 🙂 J’adore entre ses éclats de rire. Un album rudement bien fait en tout cas

    J'aime

  3. Myrmidon a tout d’un grand ! Je suis vraiment fan de ces BD muettes, oserais-je dire que je les dévore toujours avant les enfants…? Et qu’elle joie de partager ce moment de lecture-complice avec eux !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s