Moi après mois...

Moi après mois… My September

Moi après mois... My September 2013
Moi après mois…
My September 2013

La prérentrée / L’après-rentrée / Retrouver les amis et les collègues / Mon Roux que je n’avais pas vu de l’été et qui doit me parler de Bali / Le fameux emploi du temps / Penser à cette absente que nous voulions tellement parmi nous / 5E-4C-3A-3F / Pile de livres contre sac en papier kraft / Des cerises qui arrivent à bon port / Le plaisir de retrouver les trolls / Croiser mes classes de l’année dernière, un poil nostalgique. /  Regarder, une énième fois, les premières saisons d’HIMYM / Me sentir définitivement Robin Scherbatsky / Les textos de Mel et Loupy qui ne me font pas hésiter très longtemps / M’échapper un week-end pour une surprise / Les yeux étonnés et le sourire de celui qui me voit arriver / De l’autre côté du miroir / Trouver ma place entre deux amis de longue date / Rire, beaucoup. / Faire de jolies rencontres / Le « juste retour des choses » / Une bière blanche au soleil /  L’hôtel de la gare et son charme désuet  / Rêves d’Afrique avant l’heure… / Des cadeaux qui me touchent. Considérablement / Faire deux heureuses grâce à HIMYM /L’au-revoir qui arrive toujours trop vite/ Croirait presque aux miracles / Picco, Linny & Buito ! / Le Naby qui voulait garder ma Blonde en otage / Des envies d’échappées londoniennes / Reconsidérer mon rapport au téléphone / Des larmes au milieu des derniers livres / Te serrer contre moi et te promettre que dans deux ans tout sera différent / Repenser au chemin que j’ai parcouru, au bond en avant que j’ai justement fait, en deux ans / Trouver aussi, que tu es une amie merveilleuse / Un petit bout de notre Fontaine dans mon salon / Une enveloppe et un chat / Gravir des étages à toute vitesse / « Attendre d’un poème qu’il me tranche la gorge et qu’il me ressuscite » /Playtime ou la promesse d’un rendez-vous / Le Rimbaud de Xavier entre nos mains / Tête-à-tête et confessions / Un vendredi soir chez Camille avec les copines blogueuses / Quand Camille révèle des choses à Camille / Dormir avec ma Rousse que j’aime d’amour /Une nouvelle qui fait l’effet d’une bombe. D’une deuxième bombe. / M’inquiéter pour une amie / Ne plus m’inquiéter pour une autre. / Un samedi amiénois riche en doux moments et rencontres / Aurélia, Hélène, Soizic et moi chez Elisa / Troquer un rein contre une pile de livres chez Pages d’encre / Poule qui cuisine pour moi : être à des kilomètres de la bouse sucrée et me régaler / Céder à l’appel de la Taverne Elektrik, faible personne que je suis / Y retrouver notre tatoué préféré et rencontrer le sosie de François Cluzet / Que dire de François Ier et de la Syphilis ? / Le chemin du retour en bonne compagnie / Les heures impatientes / « Ah… Camille… » / L’histoire de Naapy / Lilo est né ! / Celui qui me conseillait d’aller à Brighton: « si tes cheveux ont encore le goût du vent qui fait rêver » / Celle qui disait adieu à son grand-père / Mon Yo qui joue les électriciens dans mon appartement de diva / Et la lumière fut / S’amuser des décomptes pour moins les subir / Entretenir mes insomnies au rythme des Chansons d’amour. / Ces week-ends parenthèses / T’offrir Abélard, parce que personne d’autre que moi ne devait le faire / Deux brunettes assez exceptionnelles / Trouver que Vincent Delerm a un peu noirci le tableau / Ce petit bruit de l’œuf dur / Un macaron à damner un saint / «  Sa lettre conforta ma conviction qu’il faut laisser des traces écrites […] J’avais trouvé ma muse » C.Thompson / Cette petite collection d’instants / Celles qui sont et seront là. / Cadeaux sous oreiller / Artiste en résidence / Vue sur une sirène / Un trésor à feuilleter et à regarder inlassablement / Un goût aussi salé qu’amer à 17h30 / Des mots et des dessins derrière les jolies couvertures / Celle qui ne savait vraiment plus quoi faire pour se faire remarquer / Participer à un prix BD avec ses trolls / Un après-midi lecture pour sélectionner 6 BD avec des collègues fort sympathiques /L’arrivée de la petite Suzanne dans la vie de Laure / Retrouver Lucie et en être ravie / Nous retrouver dans le chaos de nos vies / Rencontrer le deuxième papa d’Abélard et lui dire MERCI. Un grand MERCI. / Enfin acheter Daytripper / Déserter la foire de ma ville pour une soirée chez Louis, sa bourgeoise préférée / Il y a un an, cette même foire… / Celui qui affirmait : « J’adore être en bermuda » / Là où il est question d’un certain « Eric » /Celle qui me disait, un dimanche matin  » J’ai lu dans Elle que le pyjama, c’était le nouveau jean.« / Le rainbow cake d’Ambre pour les 2 ans d’un enfant-alcoolique / Un repas en famille / Celui qui me nargue à distance en évoquant son voisin de table / Un rendez-vous pris pour Quai des Bulles / Benjamin dans ma cuisine / Une Blonde qui oublie ses clés et qui trouve refuge chez moi / Camille et son article MMS / Une place pour Albin en concert / Finir le Benameur que j’aime d’amour / Une peut-être future voisine d’exception…

Le moi après mois de L’Irrégulière, de Cécile , d’Herbe folle, de Deuzenn, La Fée et de Saxaoul.

33 réflexions au sujet de « Moi après mois… My September »

  1. J’aime être dans ton mois! Ca veut dire qu’on s’est vues et qu’on a passé encore de très bons moments (je ne me souviens pas de mauvais en ta compagnie).
    Où as-tu acheté ta place pour Albin? Je n’y arrive pas sur le site de la Fnac.
    Bises de la fille en pyjama

    J'aime

    1. Comme je suis d’accord avec toi ! On signe de nouveau pour Octobre ?
      Et pour Albin, Eléonore est allée chercher les places à la Com de Pic directement.
      (Bises de la fille qui dort nue)

      J'aime

  2. Toujours de beaux instants, avec des allusions que seules certaines personnes comprennent. J’aime.
    Tu vas quand à Quai des bulles? J’aimerai m’y rendre aussi cette année.
    Ce serait l’occasion de nous voir en vrai, peut-être…

    J'aime

  3. Bien rempli dis donc.
    Tu as acheté comment la place pour el concert d’albin, pas réussi sur le site de la fnac. Tu es allée directement à la boutique ?
    Tu as déjà sorti l’écharpe ?

    J'aime

  4. c’est sans doute un peu bête et/ou vaniteux mais si tu savais comme ça me touche d’être dans ton septembre…
    Je t’embrasse belle Camille et pense bien à toi

    J'aime

    1. Rien de vaniteux là-dedans. Il me semblait tellement évident que vous ayez votre place dans ce joli mois… (D’ailleurs pourrais-tu m’envoyer ton adresse, je ne trouve plus le mail dans lequel tu me l’as transmise.)
      Je t’embrasse ma douce et te félicite encore une fois.
      A très vite.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s