L'Art du Roman

Les Séparées – Kéthévane Davrichewy

Les Séparées ou l’amitié disséquée.

 » Je ne serai plus jamais seule. Après cette certitude, l’émoi amoureux ne fut rien, ni la terreur qu’il m’échappe, ne me laisse pantelante, inassouvie. Ton amitié faisait rempart. La mienne te suffisait. « 

Alice et Cécile. Cécile et Alice. Deux noms liés dans ce roman par une amitié belle et intense. Deux enfants complices, puis deux adolescentes éprises de littérature, portées par Patti Smith et les vers de Rimbaud, deux femmes, qui ont pris leurs distances pour n’être plus que les « séparées ». Et pourtant, l’éloignement n’a pas totalement effacé ce lien inébranlable. L’une est plongée dans un coma profond et toutes ses pensées vont vers l’amie perdue, l’autre en plein chaos amoureux n’a de cesse de songer à celle qui manque à sa vie.

Au fil des pages, Kéthévane Davrichewy retrace l’histoire d’une amitié très forte, d’un amour puissant, entre deux femmes qui ont tout partagé. Elle dissèque avec précision les sentiments qui tiraillent ses héroïnes en jouant sur les points de vue et les formes de narration. Le lecteur découvre les secrets, les non-dits, les blessures qui ont conduit à l’éloignement inévitable. Chaque récit est une confession, une mise en lumière de ces différentes routes prises par les deux jeunes femmes.

«  L’inconditionnel n’existe pas dans les sentiments.« 

J’ai aimé ces filles un peu paumées dans le monde des adultes : les voir « grandir », jouer ou non le jeu des conventions sociales et/ou des pressions familiales dans une France bouleversée par les changements politiques et sociaux ( drogue, SIDA…) . Les mots sont beaux, sonnent juste et naissent d’une plume souvent pleine de fragilité et de pudeur. C’est une histoire magnifique que Julie m’a offerte avant de partir enseigner (en saigner ?)  dans la région lilloise et je n’avais pas encore pris le temps de lire ce  roman. Un article de Télérama (il sort en poche) l’a rappelé à mon bon souvenir et ce fut un délicieux moment.

« Les disparus surgissent quand on ne les attend pas et ne répondent pas quand on les espère.« 

Kéthévane Davrichewy
Editeur : Sabine Wespieser
Date de parution : 12/01/2012
181 pages
18 €

Existe en poche.

Les avis de StephieUn autre endroitClara, Leiloona

Une lecture qui entre dans le challenge de l’Irrégulière, catégorie  «L’amour sans le faire »

Challenge amoureux

Pour vos oreilles : This IsThe Girl, Patti Smith (clic)

Publicités

24 réflexions au sujet de « Les Séparées – Kéthévane Davrichewy »

      1. Pour toi, je suis allée chercher loooooin dans mes carnets. Je te conseille La glace au chocolat, un Papa en exil et Par amour.
        Belles lectures jeunesse (moi je vais passer du côté des adultes 😉

        J'aime

  1. un joli thème qui fait sans doute écho à bon nombre, les chemins qui divergent après avoir été si proches…cela m’intrigue…cool, il est sorti en poche !
    bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s